Les caractéristiques de l’alopécie chez la femme

La chute de cheveux est multifactorielle et mal comprise. La chute de cheveux la plus courante chez la femme est l’alopécie androgénétique. Cette pathologie est caractérisée par le remplacement progressif des follicules terminaux de la région frontale et du vertex par des follicules miniaturisés qui mène à une réduction visible de la densité de cheveux.

L’alopécie androgénétique de la femme est plus courante chez les femmes ménopausées que chez les femmes plus jeunes. La chute de cheveux peut avoir un schéma différent en fonction de la personne. Certaines remarquent un amincissement global de leur chevelure tandis que d’autres voient ce même problème se limiter à des régions spécifiques de la tête.

Bien que les antécédents familiaux de chute de cheveux soient un facteur de risque important, il est bon de rappeler que l’alopécie androgénétique n’est pas le seul type de chute de cheveux et que l’expression des gênes n’est pas le seul facteur à pouvoir déclencher la pathologie.

alopecie femme

Les caractéristiques de l’alopécie chez la femme

Différences entre l’alopécie chez l’homme et l’alopécie chez la femme

Bien que l’alopécie puisse toucher les hommes et les femmes, ses caractéristiques diffèrent notablement entre les deux sexes. Voici plusieurs exemples :

Age du début de l’alopécie

Au milieu de la cinquantaine, la majorité des hommes présentent un certain degré de chute de cheveux. Chez les femmes, c’est plutôt autour de la fin de la soixante qu’une chute de cheveux marquée peut être observée, il est toutefois à noter que 40% des femmes sont également concernées par la chute ou l’amincissement des cheveux.

Vitesse d’évolution de l’alopécie

L’alopécie évolue sur une période plus longue chez la femme, chez les hommes, la chute de cheveux est généralement bien plus rapide et évidente.

Schéma de progression de l’alopécie

Les hommes sont souvent touchés par la chute de cheveux au niveau des tempes ou de la ligne de cheveux du front. Cette chute de cheveux peut progressivement évoluer en dégarnissement.

Chez les femmes, c’est un amincissement des cheveux de tout le cuir chevelu qui progresse. Il arrive aussi qu’une chute de cheveux se produise à des endroits spécifiques tels que la raie centrale des cheveux ou les mèches du front. Cela illustre l’importance de traiter les cheveux avec délicatesse, d’éviter de tirer trop fort sur les follicules (la traction exercée par les coiffures très serrées peuvent par exemple causer la chute de cheveux), de se passer du sèche-cheveux de temps à autres et d’éviter d’utiliser des produits chimiques agressifs (colorations, permanentes, etc.) trop souvent.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.