Les mythes au sujet de la chute de cheveux

Avec la grande quantité d’informations disponible en ligne, il est facile de confondre faits et fausses informations. Voici donc une liste des idées reçues les plus répandues à ne pas croire.

Pour contacter le Dr.Seffen et lui faire part de votre besoin de restauration capillaire : greffe de cheveux, implant de barbe ou greffe de sourcils, renseignez le formulaire de contact du site.

mythes chute de cheveux

Les mythes au sujet de la chute de cheveux

« La chute de cheveux est héritée du coté maternel »

Plusieurs études menées au cours des 10 ans passés ont tenté de répondre à cette question. Celles-ci mettent en évidence que malgré la présence d’un marqueur génétique provenant du coté maternel de la famille, l’homme a 2.5 fois plus de chances d’être touché par la chute de cheveux lorsque son père l’est. Par ailleurs, la chute de cheveux n’est pas causée par un seul gène, ce qui veut dire que la cause génétique peut provenir de chaque côté de la famille et qu’elle ne saute pas nécessairement une génération.

« Il faut éviter de se laver les cheveux trop souvent »

Vous pouvez choisir de ne pas vous laver les cheveux ou de les laver chaque jour : il n’existe pas de preuve indiquant que l’un ou l’autre est à l’origine de la perte de cheveux, que le lavage soit effectué au shampoing ou non.

« Eviter de porter des chapeaux ou casquettes trop souvent »

Les chapeaux, les casquettes et les casques sont souvent suspectés d’être l’une des causes de la chute de cheveux, ou du moins un facteur de risque. Il est vrai que le fait de constamment mettre et retirer une casquette ou un casque peut tirer sur certains follicules et racines de cheveux, mais il est difficile de dire que cela puisse directement contribuer à la chute de cheveux. C’est plutôt la manière de porter le couvre-chef qui pourrait avoir des méfaits sur les cheveux et non le fait que les cheveux soient couverts.

« On devient tous chauve à 50 ans »

L’alopécie androgénétique ne fait pas de distinction d’âge. Une fois qu’elle débute, elle ne s’arrête pas (d’où l’importance de traiter tôt si l’on veut en limiter les effets). L’âge du début de l’alopécie diffère pour chaque individu.

« L’exposition au soleil est mauvaise pour les cheveux »

Non, l’exposition au soleil prolongée ne provoque pas la chute de cheveux.

« Les taux élevés de testostérone sont responsables de la chute de cheveux »

Ce n’est pas le cas. L’alopécie androgénétique affecte les follicules dont la sensibilité à la DHT est supérieure.

No Comments

Post A Comment