Restauration des poils pubiens : une application plus récente de la FUE

Les poils pubiens commencent à pousser à partir de la puberté et jouent un rôle différent de celui des cheveux de la tête. Les scientifiques pensent que ces poils ont une fonction protectrice. Chez les femmes, ils ont la fonction de protéger les parties génitales des impuretés et des bactéries. Ils aident aussi à maintenir une température adéquate pour les organes sexuels qui sont particulièrement sensibles aux basses températures.

greffe poils pubis

Restauration des poils pubiens : une application plus récente de la FUE

Causes de la perte des poils pubiens

Les causes les plus courantes de la chute des poils de la zone du pubis sont similaires à celles de la chute de cheveux de la tête. Les maladies génétiques et les changements hormonaux peuvent causer la chute soudaine des poils pubiens. La ménopause est par exemple une période de nombreux changements pour le corps de la femme et la chute de poils pubiens est l’un des symptômes. De plus, l’insuffisance surrénale est souvent responsable de la chute de poils du corps et de la région pubienne. On compte aussi parmi les causes bien connues les traitements et médicaments destinés au traitement du cancer qui affaiblissent les follicules pileux.

Peut-on y remédier ?

La restauration capillaire peut être employée au profit des patients qui ressentent une gêne par rapport à la perte de leurs poils pubiens. La greffe de cheveux, plus particulièrement l’extraction d’unités folliculaires, est couramment pratiquée pour restaurer la pilosité de la zone pubienne dégarnie pour diverses raisons. De nombreux patients ayant un style de vie très actif n’hésitent pas à opter pour le traitement intime d’implant capillaire en Tunisie proposé par le Dr.Seffen en raison du temps de guérison très court. Notez qu’il faut veiller à ce que la cause de la chute des poils soit sous contrôle ou traitée avant d’avoir recours à la restauration capillaire.

L’intervention

Les entretiens qui précèdent l’intervention auront présenté au patient un plan détaillé de la restauration capillaire. Une greffe de 1500 à 2000 greffons nécessite généralement une après-midi d’intervention (de 4 à 6h), la restauration capillaire de la zone pubienne peut donc être plus courte, avec une moyenne approximative de 1000 greffons transplantés pour les femmes. Au cours de la greffe, l’anesthésie locale est administrée pour insensibiliser la zone de prélèvement ainsi que la zone du pubis. Les follicules sont extraits de la zone « donneuse » avec 1 mm d’épaisseur des tissus qui les enveloppent. Les follicules extraits sont examinés puis transplantés dans la zone « receveuse ». Le patient est libre de discuter, de lire ou de regarder la télévision durant l’intervention afin de rendre le temps moins long.

No Comments

Post A Comment