La barbe : image et tendances

Les barbes et les moustaches sont souvent considérées comme étant indicatrices de l’âge d’un homme et de sa masculinité. Les études portant sur l’évolution humaine suggèrent que la perception de la virilité augmente de manière linéaire avec la pilosité du visage et que les hommes ayant une barbe complète sont vus comme étant plus aptes aux relations à long terme. Bien qu’il s’agisse peut-être de généralisations hâtives, l’absence, le manque ou la perte de pilosité faciale peut être une préoccupation pour les hommes.

la greffe de barbe en tunisie

La barbe : image et tendances

La tendance de la barbe

Exhiber sa barbe à un certain stade de la vie de l’homme est un rite de passage et les spécialistes remarquent que la demande de restauration capillaire pour la barbe et la moustache est en hausse depuis plusieurs années. Cette demande suit la tendance récente de l’engouement pour la barbe et la moustache, bien que la barbe ait une histoire beaucoup plus vieille que cela.

Dans les temps anciens, la barbe servait à réchauffer et protéger le visage des éléments, et dans de nombreuses sociétés anciennes, porter la barbe était un signe d’honneur. Les hommes ont commencé à expérimenter les styles de barbe dès le 16ème siècle. C’est au cours du 19ème siècle que la barbe devint un symbole de respect et de pouvoir grâce au président Lincoln et autres personnalités de premier plan.

La barbes a plusieurs fois été tendance et démodée, cependant, depuis quelques années, cette tendance est fermement restée au goût du jour. Cela explique la hausse de la demande de greffe de moustache et de barbe, beaucoup d’hommes réalisant que leur barbe ne sera jamais complète ou naturellement dense.

La greffe de barbe : qui peut en bénéficier ?

Dans de nombreux cas, la greffe de barbe est le traitement tout indiqué pour répondre aux attentes des patients qui veulent une barbe plus fournie. Ceux qui ont été victime d’une blessure au visage, d’une brûlure ou qui ont été opérés peuvent éventuellement bénéficier d’une greffe de barbe dans certaines conditions. Pour ces patients, aucune pathologie ne cause la chute de cheveux ou de poils et les résultats sont satisfaisants. Pour la plupart des hommes en revanche, c’est le manque de densité, les espaces vides ou l’absence totale de barbe qui motive la demande de restauration capillaire.

La méthode de traitement la plus souvent employée pour réaliser la greffe de barbe et de moustache est la FUE (extraction d’unités folliculaires) qui permet de sélectionner suffisamment de greffons pour créer ou compléter la barbe sans altérer l’apparence de la zone de prélèvement.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.