PRP : une nouvelle arme contre la chute de cheveux

prp cheveux tunisie

PRP : une nouvelle arme contre la chute de cheveux

La perte de cheveux peut être due à plusieurs facteurs parmis lesquels on compte l’hérédité, les problèmes hormonaux (après une grossesse, lors de la ménopause, etc.), le stress, ou encore la glande thyroïde. Pathologie courante, que ce soit chez les hommes ou les femmes, la chute de cheveux peut être synonyme d’angoisse et de complexes, beaucoup la vivent mal car elle affecte l’apparence du visage de manière significative. Certains traitements employés contre ce problème comme les traitements médicamenteux sont bien connus du grand public depuis longtemps. Le PRP, ou Plasma Riche en Plaquettes, est une option plus récente pour combattre la chute de cheveux. D’abord introduite dans la médecine du sport puis dans la médecine anti-âge, cette méthode peut être appliquée dans le domaine de la restauration capillaire en raison de ses bienfaits.

La technique PRP

Le traitement PRP, ou plasma riche en plaquettes, consiste à tirer profit des propriétés régénératrices et revitalisantes qu’ont les plaquettes présentes dans le plasma (sang) sur les tissus, notamment sur les follicules du cuir chevelu. En injectant le plasma riche en plaquettes dans les zones de chute, d’amincissement ou de miniaturisation des cheveux, la croissance capillaire est stimulée : la chute de cheveux est limitée au profit de la repousse et d’une meilleure qualité de cheveux.

Déroulement de la séance

Durant une séance de PRP, le sang du patient est prélevé puis centrifugé afin de n’en conserver que le plasma riche en plaquettes. Comme le plasma vient directement du sang du patient, il n’y a pas de risque d’allergie ou d’effet secondaire. C’est l’un des avantages qui motive d’ailleurs de plus en plus de gens à opter pour cette méthode. L’échantillon prélevé est ensuite injecté dans les zones à problème du cuir chevelu, et c’est là que les actifs présents dans le plasma agiront sur les follicules des cheveux pour stimuler leur croissance. Une séance de PRP dure en moyenne de 30 à 45 minutes et consiste en une série d’injections.

Les résultats

Le plan à suivre est d’une séance tous les 15 jours, pendant deux mois, puis des séances plus ou moins espacées, à raison d’une séance tous les 3 mois ou plus, mais cela varie en fonction du patient et l’état de ses cheveux.

Après deux séances, la chute des cheveux est significativement ralentie. Après quatre séances, les cheveux commencent à repousser, plus forts et plus soyeux. Des séances de maintien sont conseillées tous les ans à la suite du programme de traitement initial pour entretenir la croissance capillaire et empêcher d’éventuelles récidives.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.